Par dans

Sous le SIAL de Paris

24 octobre 2014

La matinée a commencé dans la joie et la bonne humeur puisque, dans la navette (mise en place gratuitement par le SIAL), qui m’a acheminé jusqu’au salon, je me suis placé “inconsciemment” au milieu des collaborateurs d’une entreprise Mexicaine qui continuaient à fêter leur visite à PARIS ou alors, l’anniversaire du salon qui a 50 ans cette année !

sous-le-sial-de-paris-photo-15

Tel un calumet de la paix, “j’ai été contraint, à l’insu de mon plein gré”, de goûter à 9H du matin, au précieux breuvage que leur société commercialisait… Ça pique, mais c’est bon !

Bref, poussé par l’ivresse de l’arrivée au parc des expositions, je m’engouffre dans le 1er hall et commence une randonnée digne du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle ! Près de 12000 exposants venus de tous les coins du monde (d’où mes amis Mexicains).

Le SIAL, Un salon mondial

L’événement rassemble tous les acteurs de l’alimentation de la planète : innovations, nouveaux produits, tendances Food, dans un même lieu et pendant 5 jours. Les allées mettent en scène différents stands plus ou moins sophistiqués et achalandés selon les produits et les solutions à promouvoir. L’ensemble compose un énorme marché multicolore où tous nos sens sont sollicités.
Des épices, des produits laitiers, du sucré, du salé, des viandes, des fruits et légumes, des boissons fruitées et alcoolisées, etc.

Au-delà des mises en scène commerciales et publicitaires sur les espaces dédiés des différents halls, les traditions et les coutumes se mélangent les unes aux autres et donnent une dimension humaine pleine de vie à ce rassemblement dynamique.
Dans ce sens, on retrouve les stands régionaux, dont ceux de l’Alsace avec quelques “marques de chez nous” portées par la CCI et l’Aria. À ce propos, le jour de ma visite, Alain Trautmann de la société Raifalsa-Alélor, a reçu le trophée de l’innovation Alsace pour sa moutarde au wasabi. Il a été distingué par le jury composé des entreprises alimentaires alsaciennes exposant au SIAL.

Fort à faire pour les affaires

Bien entendu, il s’agit avant tout d’un lieu de business où se côtoient, se visitent et collaborent, les vendeurs et les acheteurs qui traitent dans la langue de Shakespeare avec des tonalités et des accents plus ou moins marqués et composant ainsi « une symphonie boursière ! »

En ce qui concerne les supports de communication à la disposition du public et qui habillent tous les stands, là aussi, on note une différence de mises en page, de choix de photos et de théâtralisation, selon le pays d’origine.
Je suis revenu avec une valise pleine d’échantillons de différents documents en exemple qui méritent d’être « radiographiés ».

Les trophées du SIAL millésime 2014

Le Grand Prix Sial Innovation 2014 qui récompense les trois meilleures idées magiques de l’industrie agroalimentaire, sur quinze candidats, les trois gagnants sont :

L’or pour l’entreprise Française, New Food Packings !

L’idée est un plat cuisiné présenté dans une box. Jusque là, rien de bien nouveau …
L’innovation s’anime dans le couvercle de la box, dans le quel il y a la sauce qui peut être mélangée au repas en faisant pivoter le couvercle qui déclenche l’ouverture de l’opercule.

L’argent pour Yooji, encore une entreprise Française !

10 g de mini galettes bio, de carottes, de brocolis ou même de poulets bio packagés en portion pour une utilisation rapide et pratique.

Le bronze partagé en bons joueurs par une entreprise Française « Prêt-à-pousser » et Portugaise « Eco-Gumelo » qui propose des emballages en carton, dans lesquels des pleurotes poussent et sont prêtes à être cuisinées ou consommées.

Bref, sous le SIAL DE PARIS, les amoureux cassent la croûte avant de briser la glace…

Emmanuel Guinguand en direct du SIAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>