Par dans

Marques, tatouages et sponsoring.

25 août 2014

Le 30 aout prochain aura lieu en Suède la Tough Viking, une course aux allures de parcours du combattant où les participants devront repousser leurs limites.

À cette occasion, la marque Reebok a souhaité lancer un défi à ses adeptes les plus fous !

Le participant qui aura eu le courage de se faire tatouer sur le corps le nouveau logo de la marque gagnera un an de sponsoring (approximativement 4300 euros).
Ceux qui n’ont pas froid aux yeux pourront se présenter au stand de tatouage éphémère installé lors de la Tough Viking.

Évidemment le tatouage n’est pas définitif, laissant aux plus passionnés l’occasion de prouver leur amour pour la marque.

reebok-tatouer-gros-logo-corps-1 reebok-tatouer-gros-logo-corps-13

Ce phénomène appelé « Tattoo Marketing » existe depuis quelques temps déjà, venu tout droit des USA.

Se faire tatouer est devenu un acte quelque peu banal bien qu’à la mode auprès des personnes souhaitant afficher leurs personnalités. Il peut cependant servir d’autres desseins.

Il y a quelques années, c’est Karolyne Smith qui a eu l’idée de mettre aux enchères son front pour y faire tatouer le nom d’une marque. Cet emplacement fut remporté par la marque Golden Palace.com

Caroline Smith s'est fait tatouer le logo du Golden Palace sur le front.

Crédit photo : GoldenPalace.com

Quel intérêt pour une marque ?

Il ne s’agit pas simplement d’afficher la marque comme sur un espace publicitaire classique. Le tatouage étant avant tout un acte identitaire, la sponsor devient alors une « marque identitaire » dont les valeurs sont véhiculées par l’identité et l’identité visuelle d’une personne.

Le porteur devient alors ambassadeur de la marque par le tatouage et par ses valeurs personnelles ou son mode de vie.

brand

L’action proposée par Reebok est assez unique pour être remarquée.
Il n’est pas anodin de voir de nombreux consommateurs clamer leur amour pour une marque, allant parfois jusqu’au tatouage.

Support publicitaire à la fois « radical » et original, le consommateur était déjà utilisé par les marques comme relai de communication. Quelle sera la prochaine étape ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>