Par dans

Le Fan Facebook est mort

21 novembre 2014
slide-le-fan-facebook-est-mort

Vive le Fan Facebook !

Après plusieurs mois de débat et d’échanges sur ce gros changement de la part de Facebook quant à son arrêt de mort, c’est officiel, la Fan Gate is dead !
Désormais, conditionner l’action d’un utilisateur Facebook à l’action de devenir Fan est interdit depuis mercredi 5 Novembre 2014.
En somme, il ne sera plus possible de demander à l’internaute de Liker une Page, de devenir Fan pour participer à un concours, accéder à une application ou encore à du contenu VIP.

Le Fan Facebook est mort
So What !

A toutes les marques qui misaient sur ce dispositif pour recruter des fans massivement, il sera question de revoir leur copie et stratégie sociale !
Après le débat sur les méthode d' »achat » de Fan de Like ou dernièrement de Followers qui a été relayé dernièrement sur nos écrans (France 2 – Envoyé Spécial – 23/10/14) , c’est au tour de la Fan Gate d’appuyer cette volonté affirmée de Facebook de privilégier la qualité de son réseau.

Envoyé Spécial France 2 – « Acheter sa popularité sur les réseaux sociaux »

Le Fan Facebook est mort

Mais alors, si on parle seulement de qualité, c’était quoi avant ?

Avant tout un indicateur incorrect !

Avoir 1 Million de Fans ne veut pas dire avoir 1 Million de clients potentiels.

La très grande majorité de ces fans ne revient jamais sur la Page et ne s’intéresse pas à la marque in fine, mais bien à l’appât du gain : le cadeau, l’exclusivité.

Plus l’intérêt de l’utilisateur sera suscité, moins il hésitera à devenir Fan de la Page même si celle-ci ne l’intéresse pas du tout.

Résultat, une réactivité faible des fans, des diffusions et des partages limités aux « vrais » Fans qui eux sont venus de leur plein gré et sont heureux de faire partie d’une communauté.  Si heureux qu’ils n’hésitent pas à le dire haut et fort et à le crier sur tous les murs, au risque d’être bloqués ou au mieux suivis par de nombreuses personnes… (comment s’abonner à un profil ?)

Taux d’engagement et taux de reach, nouveaux indicateurs ?

Le taux d’engagement se mesure en fonction des actions réalisées par l’internaute autour d’une page, de son contenu : like, partage, commentaire.

Quant au taux de reach, il indique la part de ses propres fans que l’on aurait touchés avec un message qu’il soit organique ou payant. (un taux de reach à 10% indique qu’un Fan sur 10 a vu ou a pu voir le message).

La recette de la réussite si l’on était passé à côté de la fronde de certains community managers montés au créneau auprès de Laurent Solly, DG France de Facebook en Juin 2014, pour dénoncer les baisses atroces des taux de reach. Il l’assume et l’explique :

Certes le reach a baissé, mais l’engagement des personnes touchées a lui augmenté.

Interview Laurent Solly – Journal du net

Le fan facebook est roi

Facebook prévoit en plus en Janvier 2015 de modifier son algorithme afin de bloquer définitivement les contenus trop promotionnels diffusés dans les fils d’actualité.

Les professionnels seraient donc condamnés à utiliser les annonces sponsorisées voire même d’opter pour un compte Facebook Pro ? (Source : emarketing.fr )

Si cela permet d’obtenir de meilleurs taux d’engagement et taux de reach, ça se discute ….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>